S'identifier
Votre identifiant Mot de passe
Créer un compte   |    Mot de passe oublié ?

L'édito de Jean-Denis Errard

Quels risques, quels choix en 2019 ?

Tout semble trop cher aujourd’hui ! La Bourse est à des niveaux records. La capitalisation des quatre GAFA est plus de 10 fois supérieure à celle d’avant crise de 2008. L’immobilier aussi apparaît cher. Les grandes métropoles internationales comme Paris ont vu leur cote fortement augmenter ces dernières années tant sur le segment résidentiel que professionnel. Quant aux ratios de valorisation dans le domaine du private equity, un secteur très recherché par les investisseurs, ils ont atteint des niveaux élevés. Le marché de l’art bat record sur record, les œuvres contemporaines suscitant d’invraisemblables enchères. Le marché de la dette est également sous pression. Bref, aucun domaine d’investissement ne semble bon marché.

Et on se dit, 10 ans après la crise de 2008 et la faillite de l’emblématique banque d’affaire Lehman Brothers: est-on à l’abri d’un nouveau choc ? Où est-ce le mieux de placer l’argent ? Le « sans risque » ne l’est plus, ne serait-ce qu’en termes de rémunération. Et l’appétit pour le risque de la part des grands investisseurs suscite des interrogations croissantes du fait d’une possible réappréciation des primes de risque.

Dans le même temps le crédit quasi gratuit coule à flots. Au niveau mondial la dette publique et privée représentait les deux tiers du PIB en 2001, 116% en 2007 et… 225% aujourd’hui selon le FMI. En France le Haut Conseil de Stabilité Financière, en charge de suivre auprès du ministre de l’Economie l’évolution des risques et vulnérabilités potentielles susceptibles d’affecter le secteur financier français, « considère que le niveau des risques pour les ménages et les établissements de crédit nécessite de maintenir une vigilance renforcée ». Ce contexte nouveau sera au cœur de nos débats, l’épicentre de nos réflexions entre professionnels et des conseils d’allocation d’actifs qui s’imposent. Parlons-en ensemble, sereinement et franchement.

Jean-Denis Errard
Rédacteur en chef de Gestion de Fortune

Les intervenants de l'année 2019
Daniel Bruneau
Consultant

Pascal Lavielle
Responsable Ingénierie Patrimoniale, Fiscalité et Retraite, BNP Paribas Cardif

Stéphane Nières-Tavernier
Gérant-analyste de Tocqueville Megatrends, Tocqueville Finance

Jean-François Charrier
Directeur des Associés et Directeur du Développement, Fiducial Gérance

Thierry Gaiffe
Directeur Général, Fiducial Gérance

Jean-Marie Souclier
Directeur Général, Sogenial Immobilier

Mael Toledano
Country Manager, Wealins S.A.

Eduardo Pereira
Directeur des Partenariats et Prescription, iSelection Patrimoine

Etienne Guérin
Formateur, Fidroit

Béatrice Guedj
Directeur de la Recherche et de l’Innovation, Swiss Life Asset Managers France

Stéphane Fantuz
Président-fondateur, CNCIF

David Charlet
Président, Anacofi

Claire Castanet
Directrice des relations avec les épargnants, AMF

Carole Molé-Genlis
Rédactrice en chef adjointe, Gestion de Fortune.

Hélène Feron-Poloni
Avocate associée, Cabinet Lecoq-Vallon & Feron-Poloni

Alexandre Mars
CEO, Epic Foundation

Philippe Glaser
Avocat associé, Taylor Wessing

Jean-Denis Errard
Rédacteur en chef, Gestion de Fortune

Philippe Feuille
Président, La Compagnie des CGP-CIF

Julien Séraqui
Président, CNCGP

Benoît Descamps
Rédacteur en chef, Investissement Conseils & Profession CGP

Pierre Gil
Directeur du développement, Keys Asset Management

Jacques Delestre
Président, France Tutelle

Steve Lepine
Gérant de portefeuille, Keys REIM

Quentin Nansot
Directeur des des relations investisseurs, Marigny Capital